Guide des Maisons de retraite

Une alternative aux maisons de retraite : le maintien à domicile

 

Par choix, certaines personnes âgées ne souhaitent pas quitter leur résidence pour rejoindre une maison de retraite. Pour conserver leur autonomie, elles pourront recourir à des services d’aide et d’assistance à domicile dont la gamme de prestations est extrêmement diversifiée. De surcroît, un dispositif fiscal avantageux permet d’en alléger la charge financière.

 

Les services d’assistance pour personnes âgées : dans quels cas ?

 

Lorsqu’une personne âgée ne peut plus accomplir seule les actes simples de la vie quotidienne (se lever, s’habiller, préparer ses repas…), elle peut être hébergée en maison de retraite ou bien recourir à une assistance à domicile adaptée à la perte d’autonomie .
La prise en charge doit être précédée par une évaluation des besoins avec la personne concernée et le cas échéant avec son entourage.

 

Assistance aux personnes - que peut faire une assistante à domicile pour personnes âgées ?

 

Il est important de noter que l’assistance aux personnes âgées, dans le cadre de l’aide à domicile, ne doit pas inclure les actes de soins qui relèvent d’actes médicaux.
L’assistance aux personnes âgées est spécifiquement dédiée aux prestations suivantes :
- Accompagner et aider la personne âgée dans les actes essentiels de sa vie quotidienne : l’aide à la mobilité et aux déplacements, aider la personne âgée à sa toilette, à son habillage, à s’alimenter, aux fonctions d’élimination, assurer un rôle de garde-malade….
-Assurer une vigilance auprès de la personne grâce à des visites physiques de convivialité permettant de détecter des signes ou comportements inhabituels.
- Accompagner et assister la personne âgée dans ses activités qui participent de la vie sociale et relationnelle : assistance aux personnes dans les activités domestiques et dans les démarches administratives, dans ses loisirs, dans le maintien de ses relations sociales, etc., que ce soit à domicile ou à partir du domicile.
- Soutenir les activités intellectuelles, sensorielles et motrices de la personne : les activités comprenant des interventions au domicile de personnes âgées en perte d’autonomie, afin de les assister et de les aider à adapter leurs gestes et modes de vie à leurs capacités d’autonomie dans leur environnement. Ce soutien permet dans le même temps d’optimiser l’accompagnement de l’entourage aidant lui-même.

De plus, les personnes âgées, qu’elles soient ou non en perte d’autonomie, peuvent bénéficier de différents services d’assistance aux personnes qui ne sont pas spécialisés ; par exemple : livraison de courses, petit jardinage, promenades d’animaux de compagnie etc.

 

Le financement de l’aide à domicile

 

Pour financer les services à domicile, il est possible de bénéficier de l’APA ), sous certaines conditions de revenus comme pour le financement d’une maison de retraite.
Les aides fiscales sont particulièrement avantageuses : 50 % des sommes versées pour des services à la personne peuvent être déduites de l’impôt sur le revenu dans la limite de 7 500 € par an pour les personnes âges de plus de 65 ans.
Il est à noter également que, lorsque l’on a recours à un organisme agréé de services à la personne, le taux de TVA des prestations est réduit à 5,5 % au lieu de 19,6 %.
Enfin, il est également possible d’effectuer le paiement des prestations grâce au Chèque Emploi Service Universel (CESU)
Pour toute information complémentaire ou pour trouver un prestataire, vous pouvez vous rendre sur le site www.service.personnes.fr.