Guide des Centres pour handicapés

Dépistage et prévention pour enfants handicapés : les CAMSP

Créés en avril 1976, les Centres d’Actions Médico-Sociales Précoces (CAMSP)  sont destinés à prendre en charge les enfants handicapés dès leur naissance jusqu’à l’âge de 6 ans.

 

Quelles sont les missions des CAMSP ?

Les Centres d’Actions Médico-Sociale Précoces (CAMSP) ont pour objet le dépistage, la cure ambulatoire et la rééducation des enfants des premiers et deuxièmes âges qui présentent des déficits sensoriels, moteurs ou mentaux, en vue d’une adaptation sociale et éducative dans leur milieu matériel et avec la participation de celui-ci. Ils exercent des actions préventives spécialisées
Le dépistage et les traitements sont effectués et la rééducation mise en œuvre, sans hospitalisation, par une équipe composée de médecins spécialisés, de rééducateurs, d’auxiliaires médicaux, de psychologues, de personnel d’éducation précoce, d’assistants sociaux, et en tant que de besoin, d’autres techniciens.
Les actions préventives spécialisées sont assurées par des équipes itinérantes, unis ou pluridisciplinaires, dans les consultations spécialisées et les établissements de protection infantile, ainsi que, le cas échéant, dans les établissements d’éducation préscolaire.

 

Une forte implication de l’enfant et des familles

La loi créant les CAMSP insiste en préalable sur la reconnaissance de la citoyenneté des personnes mêmes les plus handicapées. Cette affirmation implique de la part des personnels spécialisés  le respect absolu de la personne physique et psychologique,  la recherche systématique de sa participation dans la mise en œuvre des soins et assistance par la concertation et la mise en œuvre d’examens et d’investigations en proportion du problème apporté par le sujet.

 

L’organisation des CAMSP

Les Centres d’Actions Médico-Sociale Précoces (CAMSP) peuvent opérer dans les locaux d’une consultation hospitalière, d’une consultation de protection maternelle et infantile, d’un dispensaire d’hygiène mentale, d’un centre médico-psycho-pédagogique ou d’un établissement habilité à recevoir des enfants d’âge préscolaire atteints de handicaps sensoriels, moteurs ou mentaux.
Ces centres ont la possibilité d’ être spécialisés ou polyvalents avec des actions spécialisées. Le bilan et les investigations complémentaires éventuellement nécessaires, l’établissement du diagnostic, le contrôle  et la mise à jour des traitements sont généralement effectués par les services hospitaliers généraux ou spécialisés avec lesquels des conventions seront obligatoirement établies.