Accueil > Les Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI)

Les Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI)

Vous chercher une formation dans le domaine du sanitaire et social, choisissez votre région grace à la carte ci-dessus

Définition et objectifs des Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI)

Les Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) en France dépendent du Ministère de la Santé dont ils reçoivent un agrément pour sélectionner et former les étudiants dans le but d’obtenir le Diplôme d’Etat d’Infirmier selon des modalités et un programme d’études répondant à une réglementation spécifique.

Le nombre d’étudiants admis dans les Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) en première année d’études est fixé par un arrêté du Ministère du travail, de l’emploi et de la santé publique. Pour la rentrée 2012-2013, ce nombre a été fixé à 31 162.

L’objectif des Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI est de former les étudiants afin d’obtenir le diplôme d’état d’infirmier qui leur confère le grade de licence (réforme de 2009). L'ensemble de la formation se déroule sur 3 ans, soit six semestres de vingt semaines chacun, soit 4200 heures: 2100 heures de formation théorique et 2100 heures de formation clinique. Le temps de travail personnel complémentaire est estimé à 900 heures. La charge globale de travail de l’étudiant est donc de 5100 heures.

Les Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI): formations au métier d'infirmier

L’objectif des Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) est de dispenser une formation professionnelle afin de pouvoir exercer le métier d’infirmier dans tout type d’environnement : hôpitaux et cliniques, structures médico-sociales (EHPAD, IME,ITEP,MAS,…), services de soins infirmiers à domicile (SSIAD), Médecine du travail, exercice libéral,….. .

Le métier d’infirmier consiste à :

- Évaluer l’état de santé d’une personne et analyser les situations de soins ; concevoir et définir des projets de soins personnalisés ; planifier des soins, les prodiguer et les évaluer ; mettre en œuvre des traitements.

- Les infirmiers dispensent des soins de nature préventive, curative ou palliative, visant à promouvoir, maintenir et restaurer la santé, ils contribuent à l’éducation à la santé et à l’accompagnement des personnes ou des groupes dans leur parcours de soins en lien avec leur projet de vie.

Principales caractéristiques des Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI)

La France compte 326 instituts de formation en soins infirmiers en 2012, dont 322 en France métropolitaine. La majorité d’entre eux se situe en Ile-de-France (63 établissements), en Rhône-Alpes(30 instituts), en Nord-Pas-de-Calais et en Provence-Alpes-Côte d’Azur (23 établissements chacun).

Les Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) sont en très grande majorité de statut public (86%) et sont rattachés à des hôpitaux publics. Les études ont l’avantage d’y être gratuites. Au niveau de la formation, les cours dispensés suivent un programme national, selon une organisation qui est propre à chaque IFSI. Les stages se font exclusivement dans des établissements publics. Les Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) privés ne représentent que 14% du total. Ce sont principalement les IFSI de la Croix-Rouge Française, de l'Université Catholique à lille (Nord), Santelys (Nord), Ambroise Paré (Nord), de la Fondation Leonie Chaptal (Val d'Oise), etc… . Les cours dispensés sont les mêmes que dans le public, et la différence est l'appartenance pour certains IFSI à un groupe hospitalier privé qui lui est propre. Les stages peuvent donc se faire aussi bien dans le privé que dans le public. Les IFSI aussi bien publics que privés sont depuis 2005 subventionnés par le Conseil Régional. Certains IFSI (quelque soit le statut) sont dans l’obligation de demander une contribution forfaitaire à la charge de l'étudiant.

Les concours d’entrée dans les Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI

Les conditions à remplir pour présenter le concours d’entrée en IFSI peuvent être de 3 natures différentes :

- Dans le 1er cas, il faut être titulaire d’un baccalauréat (toutes séries) ou être en classe de terminale en vue d’obtenir un baccalauréat (attention, vous ne pourrez intégrer l'IFSI que sous réserve d'obtenir le bac) ; d’une équivalence à l’admission spéciale à l’université (cf arrêté du 25 août 1969 modifié par le décret n° 81-1221 du 31 décembre 1981), du diplôme d’Etat d’Aide Médico-Psychologique avec une expérience professionnelle de 3 ans équivalent temps plein. Si l’on ne remplit pas ces critères, il est toutefois possible de suivre la procédure du jury de présélection

   o après avoir travaillé 3 ans dans un secteur sanitaire et médico-social (autre que titulaire du Diplôme d’Etat d’aide-soignant, d’auxiliaire de puériculture et d’aide médico-psychologique)

   o ou 5 ans dans un autre secteur professionnel. A ce titre vous présenterez le jury de présélection : Vous présenterez alors le concours classique d’entrée en IFSI

- Dans le 2ième cas, il est nécessaire d’être titulaire du diplôme d’Etat d’aide-soignant (AS) ou du diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (AP) et justifier de 3 ans d’exercice en équivalent temps plein. Il est alors possible de présenter l’examen spécifique de sélection réservé aux AS et AP

- Enfin, le 3ième cas concerne les sages-femmes, les médecins, les étudiants en médecine, les titulaires d’un diplôme d'État de masseur-kinésithérapeute ou d'ergothérapeute ou de pédicure-podologue ou de manipulateur d'électroradiologie médicale. Toutes ces catégories professionnelles sont dispensées du concours d’entrée en Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI). Depuis 2012, une nouvelle dispense de concours est également proposée aux candidats qui ont validé une première année de PACES (première année commune aux études de santé).