Accueil > handicap enfants-adolescents

handicap enfants-adolescents

Les différents types de Handicap enfants/adolescents

Le handicap pour les enfants et adolescents peut correspondre à différentes formes qu’il convient de décrire

Le handicap mental des enfants/adolescents

Le handicap mental ou déficience intellectuelle des enfants/adolescents est défini par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) comme « un arrêt du développement mental ou un développement mental incomplet, caractérisé par une insuffisance des facultés et du niveau global d’intelligence, notamment au niveau des fonctions cognitives, du langage, de la motricité et des performances sociales ».

Le handicap mental des enfants/adolescents peut provenir de plusieurs causes. En premier, Le handicap mental des enfants/adolescents a pour origine possible une cause liée à la conception par une maladie génétique, une incompatibilité sanguine ou une aberration chromosomique (trisomie). Sa survenue peut intervenir également lors de la grossesse via une maladie virale, des médicaments inappropriés, une consommation excessive d’alcool ou de tabac. Le handicap mental des enfants/adolescents peut également apparaître à la naissance de par une prématurité ou une souffrance cérébrale. Enfin après la naissance, des maladies infectieuses, virales ou métaboliques, un traumatisme crânien, un accident, une asphyxie ou une noyade peuvent causer un handicap mental des enfants/adolescents.

Le handicap auditif des enfants et adolescents

La surdité qui se caractérise par une perte partielle ou totale du sens de l’ouïe caractérise le handicap auditif des enfants et des adolescents.

Le handicap auditif intervient parfois dès l’enfance ou l’adolescence pour des raisons génétiques, virales ou parasitaires.

Le handicap auditif des enfants/adolescents est parfois difficile à supporter car il perturbe grandement les relations sociales même s’il n’est pas visible de premier abord. Les aides techniques pour l’audition sont efficaces pour compenser le handicap auditif des enfants et adolescents uniquement lorsqu’une zone d’audition résiduelle suffisante demeure chez la personne.

Le handicap visuel chez les enfants/adolescents

Les enfants et les adolescents atteints de cécité ou malvoyance sont victimes d’un handicap visuel. Les maladies comme la cataracte ou le glaucome peuvent en être la cause. Les origines peuvent également être héréditaires.

Pour compenser le handicap visuel chez les enfants et les adolescents on essaye de développer leurs autres sens comme le toucher ce qui leur permettra un meilleur apprentissage du langage Braille.

Pour compenser le handicap visuel chez les enfants et adolescents, il est possible d’avoir recours à des aides techniques comme une canne blanche ou un chien-guide. Les progrès des neuro-technologies permettent d’envisager prochainement l’implantation dans l’œil d’une cellule électronique photosensible qui connectée au partie du cerveau pilotant la vue permettra de remplacer partiellement une rétine déficiente.

Le handicap moteur des enfants/adolescents

Les enfants et adolescents atteints d’une perte totale ou partielle de leur capacité de motricité, les empêchant de se mouvoir, de saisir un objet et d’effectuer certains mouvements sont considérés comme atteint d’un handicap moteur.

Les causes du handicap moteur chez l’enfant ou l’adolescent sont multiples et peuvent provenir d’une maladie, d’une malformation congénitale ou d’un traumatisme causé par un accident.

Les lésions de la moelle épinière peuvent provoquer une paralysie des membres inférieurs (paraplégie) ou des quatre membres (tétraplégie) qui correspondent à un handicap moteur des enfants et adolescents.

L’autisme, un handicap important pour les enfants et adolescents

Défini comme un trouble envahissant du développement (TED), l’autisme entraîne un développement anormal ou incomplet des enfants dès l’âge de 3 ans avec des perturbations principalement dans 3 domaines : les relations sociales, la communication et le comportement qui devient restreint ou répétitif. Il s’agit d’un handicap affectant les enfants et les adolescents qui n’est pas encore pris en charge de manière satisfaisante en France.

On distingue l’autisme en tant que tel défini par un diagnostic clinique spécifique qui ne concerne que les enfants, le syndrome d’Asperger qui retarde l’acquisition des connaissances mais permet de conserver des îlots de compétences parfois spectaculaires (capacité de calcul ou de mémorisation), l’autisme non spécifié dans le cas ou une partie des symptômes du syndrome d’Asperger ne sont pas identifiés.

Le handicap psychique des enfants et adolescents

Le handicap psychique des enfants et des adolescents n’est pas le plus répandu dans cette catégorie d’âge de la population. En effet il se caractérise par les conséquences entraînées par des maladies psychiques comme les psychoses, les troubles bipolaires, et les troubles névrotiques qui se manifestent plutôt à l’âge adulte.

Le handicap des enfants et adolescents provoqué par les maladies dégénératives

Pour les enfants et les adolescents, les maladies dégénératives comme la myopathie ou la mucoviscidose provoquent un amenuisement progressif et irrémédiable des capacités physiques et se révèlent être très handicapantes.

Le handicap enfants - adolescents provenant des troubles Dys

Les enfants qui souffrent de troubles cognitifs et des troubles de l’apprentissage souffrent de handicaps provoqués par les « troubles Dys ».

On compte 6 types de troubles Dys :

-

Dyslexie et dysorthographie : troubles d’acquisition du langage écrit

-

Dysphasie : troubles du développement du langage oral

-

Dyspraxie : troubles du développement moteur

-

Troubles d’attention ou des fonctions exécutives

-

Troubles des processus mnésiques

-

Dyscalculie : trouble des activités de calcul et arithmétique